Création d’entreprise au Maroc

Créer une société offshore ne s’improvise pas. Mieux vaut respecter un process de création pour rendre le montage le plus efficient possible et qu’il atteigne le but qui lui est fixé.

La première étape consiste en un entretien avec un conseiller spécialiste des opérations financières, juridiques et fiscales internationales visant à clarifier les objectifs de son client et plus particulièrement ses besoins.

La recherche de la juridiction adaptée

En fonction des besoins du client, il faudra procédé à la recherche de la juridiction la plus adaptée à la situation. Une étude de la législation des pays sélectionnés sera produite pour trouver la juridiction la meilleure pour le projet. Il faudra également chiffré le coût d’un tel montage et l’optimisation réalisée.

Généralement, le choix de la juridiction sera opéré en fonction de l’activité qui doit être mise en œuvre. Certaines activités n’auront pas nécessairement besoin de recourir à l’offshore (import-export).

La création de la société

Vient ensuite la création de la société en elle-même et du compte bancaire de cette société. Il convient de préciser qu’une société créée dans une juridiction offshore obtient son degré d’efficacité le plus élevé que si un compte bancaire offshore est ouvert à son nom.

Pour créer une société offshore, il conviendra de remplir un certain nombre de documents et d’actes plus ou moins importants en fonction de la juridiction choisie. Ces documents serviront notamment à l’immatriculation de la société et à la répartition des pouvoirs.


Comments are closed.